Depuis l’ouverture de ce blog en septembre 2016, j’ai eu l’occasion de rédiger plus d’une quinzaine d’articles qui m’ont permis de mettre en place un processus à suivre pour continuer à produire des contenus de qualité.

Si vous êtes un blogueur, vous le savez tout autant que moi, écrire des articles de blog n’est pas une blague. Beaucoup de choses entrent en compte et vous êtes obligé de porter plusieurs casquettes. Il faut être un créateur de contenus, un rédacteur, un éditeur, un graphiste mais aussi être en charge du référencement ou encore de la communication et bien d’autres.

Mais vous aimez le faire, et pour cette raison, cet article peut vous aider dans votre démarche d’écrire des articles lus et partagés. Lorsque vous rédigez un article, peu importe la longueur de celui-ci, il faut respecter certaines actions pour que vos efforts soient récompensés.

1. Rédigez un titre efficace en tenant compte de deux points.

  • Inclure le mot-clé cible de votre article.
  • Il doit donner envie à vos visiteurs de cliquer dessus.

Le titre est probablement la plus importante partie pour attirer vos visiteurs à lire vos articles. Si vous obtenez peu de clics sur ceux-là alors que vos outils de publications vous indiquent des centaines d’impressions, votre titre a une part de responsabilité.

Un excellent contenu avec un mauvais titre ne sera pas lu, les gens sont moins susceptibles de cliquer et de le lire. En utilisant un bon titre persuasif, vous obtiendrez de meilleurs retours sur votre acquisition de trafic.

Les mots-clés sont importants pour le référencement, il faut optimiser ses contenus pour les moteurs de recherche afin d’être lu encore une fois. Sachez que votre titre doit correspondre aux mots que vos futurs lecteurs tapent dans la barre de recherche de Google par exemple.

Exemple pour un article : « Ce que j’ai appris depuis que j’écris sur un blog ».

Correction du titre : « 10 conseils pour des nouveaux blogueurs qui veulent plus de trafic ».

2. Divisez le texte entre des titres et des sections d’idées.

Les espaces sont importants lors de la lecture d’un article. Idéalement, essayez de ne pas dépasser les 5, 6 lignes pour chaque idée développée. Face à des gros blocs de texte, il est très facile de perdre la motivation de lire l’article même celui-ci semble plus qu’intéressant.

De plus en plus de lecteurs scannent la page avant de se décider, les espaces et les images vont aider vos lecteurs dans leur choix.

3. Pensez au maillage interne avec vos anciens articles.

Lorsque vous rédigez des articles, pensez à développer des sujets déjà abordés auparavant dans vos articles afin de faire des liens entre les anciens et les nouveaux. Cela va dans un premier temps, donner plus de détails sur des sujets précis à vos lecteurs et dans un second temps, les diriger vers d’autres articles et ainsi les conserver plus de temps sur votre blog.

4. Ajoutez une question à la fin pour discuter avec votre communauté.

Comme toute personne qui rédige des articles, on adore lire les commentaires et retours sur nos articles. C’est important d’avoir un avis de sa communauté, cela permet de savoir ce qui fonctionne et ce qu’il reste à améliorer. Personnellement, j’adore connaître le point de vue des autres et répondre aux questions posées sur mes articles.

Une question à la fin va inciter votre lecteur à vous répondre et ainsi commenter. Les gens lisent de plus en plus en Z, il faut leur donner des appels à l’action pour en obtenir quelque chose. Cela peut aider les paresseux qui voulaient laisser un commentaire à le faire réellement.

5. Ajoutez votre touche personnelle aux images et n’oubliez pas le référencement.

Votre blog doit de véhiculer une image, on peut même parler de branding. C’est très recommandé de créer des modèles, en conservant les mêmes polices, les couleurs et la cohérence globale par rapport au thème. En suivant ce conseil, vos images seront reconnaissables et plus simples à créer.

Lorsque vous ajoutez des images dans votre blog, ne perdez jamais de vu, l’impact de votre action sur le référencement. Il nécessaire de bien nommer votre document, idéalement votre mot-clé. Par exemple, au lieu de « IMG_01234.png », votre titre pourrait être « statistiques_marketing.png ».  Sans oublier, les balises ALT à vos images.

Pour en savoir plus sur l’impact des images et du design sur le référencement, j’ai rédigé un article qui s’intitule « 8 erreurs de design qui influent sur votre référencement. »

6. Ajoutez une image à votre en-tête.

L’image en avant est importante pour plusieurs raisons. Elle permet tout d’abord de représenter visuellement le contenu de votre article, que ce soit avec des icônes, du texte ou des images. Ensuite, elle va être utilisée sous divers formats comme sur votre blog dans la section des articles récents, dans la page d’accueil de votre blog ou encore, sur les réseaux sociaux lorsque vous aurez des partages.

7. Assurez-vous que l’article soit optimisé pour le référencement.

Le SEO, sujet qui ne doit pas être ignoré est important pour votre blog. Un bon référencement vous apportera du trafic et des nouveaux abonnés. Apparaître dans les moteurs de recherche est important pour être visible.

Si vous utilisez WordPress, je vous recommande vivement Yoast SEO, suivez les conseils et ajoutez un titre efficace et une méta-description unique pour optimiser votre référencement.

8. Relisez-vous.

Je sais, vous pensez que c’est évident. Sauf que, lorsque l’on passe quelques heures à rédiger un article, il peut s’avérer que parfois on aimerait sauter cette étape pour le publier plus rapidement or ce n’est pas une bonne pratique.

Pour chacun de mes articles, j’écris le lundi par exemple, le relis le mardi pour ensuite le publier le mercredi une fois que le texte correspond à mes attentes. Il faut réussir à se détacher du texte que l’on écrit pour être sûr que celui-ci soit fluide et agréable à la lecture.

Conclusion

Un prochain article avec les étapes une fois l’article publié viendra par la suite. En attendant, qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à commenter si vous pensez que j’ai oublié des étapes.

Si vous souhaitez en savoir plus sur certaines bonnes pratiques, j’ai rédigé un article sur les erreurs les plus communes sur les réseaux sociaux.

CTA - Performance Commerciale long