Le référencement SEO garde encore beaucoup de secrets pour les débutants, mais même les utilisateurs avancés ont besoin d’être constamment à jour avec ce qui se passe dans le monde du marketing en ligne. J’ai pris le temps de dresser une liste de 5 faits SEO dont vous n’avez probablement pas encore entendu parler auparavant.

Il y a beaucoup de faits et de statistiques sur le référencement SEO de toutes parts, avec des sujets plus ou moins connus. J’ai pour ma part essayé de mettre en place une liste de faits surprenants qui modifient la façon dont nous percevons le fonctionnement des moteurs de recherche. Ce n’est pas une collection de statistiques SEO, mais bien une liste de faits SEO qui vous aidera à améliorer votre stratégie de référencement naturel.

1. Le contenu dupliqué ne vous pénalisera pas

Allez-vous être pénalisé pour du duplicate content ? Non. Le contenu dupliqué nuit-il à votre site ? Eh bien, ça dépend. Pour citer le guide Google Search Quality Evaluator Guidelines paru en mars 2017, il nous dit que :

The Lowest rating is appropriate if all or almost all of the MC (main content) on the page is copied with little or no time, effort, expertise, manual curation, or added value for users. Such pages should be rated Lowest, even if the page assigns credit for the content to another source.

Traduction : La note la plus basse est appropriée si tout ou presque tous contenus principaux de la page sont copiés avec peu ou pas de temps, d’effort, d’expertise, ou de valeur ajoutée pour les internautes. Ces pages devraient être classées comme étant les plus basses, même si la page attribue le crédit pour le contenu à une autre source.

Avez-vous vu du contenu en double mentionné quelque part ? Non. Tout est une question de contenu copié. Et Google a un traitement différent pour le contenu copié et le contenu dupliqué. Le contenu dupliqué ne vous pénalisera pas, alors que le contenu copié vous pénalisera.

Le contenu dupliqué ne nuit pas toujours au référencement SEO comme le pensent la plupart des gens. Bien sûr, le duplicate content n’est pas une configuration optimale pour les pages. Mais, si vous utilisez des balises canoniques pour faire connaître aux moteurs de recherche votre contenu préféré, vous devriez être en sécurité.

Comme le décrit Andrey Lipattsev, Search Quality Senior Strategist chez Google en Irlande dans cette vidéo :

Google n’a pas de pénalité pour le contenu dupliqué.

  • Ce qu’il fait, c’est récompenser le contenu unique.
  • Le contenu dupliqué est filtré.
  • Si vous voulez que Google découvre rapidement votre nouveau contenu, vous devez envoyer des sitemaps au format XML.
  • Ce n’est pas le contenu dupliqué qui nuit à notre classement, mais le manque de contenu unique.

Rappelez-vous que si un site web reproduit votre contenu et que vous n’avez pas d’accord, vous pouvez remplir une demande de retrait en vertu de la loi sur le droit d’auteur pour le millénaire numérique.

2. Tous les moteurs de recherche n’utilisent pas les liens comme facteur de classement

Yandex, le plus grand moteur de recherche en Russie ne prend plus en considération les liens comme facteur de classement. Avant de dire que ce qui se passe en Russie reste en Russie, il faut savoir que Google va peut-être dans la même direction.

Les résultats commerciaux russes dans Yandex et Google sont certains des mots-clés les plus spammés, où les techniques de black hat SEO sont utilisées pour classer rapidement des sites. Compte tenu de la situation, Yandex a déclaré que leur algorithme sera un algorithme « sans lien ». Est-ce que les autres moteurs de recherche suivront-ils ?

Est-ce que Google supprimera les liens de leur algorithme ? Il semble que Google souhaite classer les sites web en se basant sur des faits plutôt que sur des liens. Ils ont même discuté de l’idée d’exclure les backlinks de l’algorithme de Google.

3. Google+ est le réseau social qui est le plus corrélé aux classements des sites

Il y a beaucoup de mystère et de buzz concernant l’influence des actions, des commentaires, des goûts, etc. sur le référencement SEO en général. Une question revient sans cesse :

Les signaux sociaux sont-ils un facteur de classement ?

La réponse n’est pas aussi simple qu’un « oui » ou un « non ». Ce que nous pouvons vous dire avec certitude à la suite d’une étude approfondie publiée par Cognitive SEO, c’est que Google+ influe le plus dans le positionnement des sites.

Il y avait d’autres corrélations entre Facebook, Pinterest ou LinkedIn ; pourtant, la corrélation la plus forte était entre un nombre élevé d’actions Google+ et de très bons classements dans les SERPs.

Avant de négliger Google+ dans votre stratégie marketing social media, prenez le temps d’étudier les effets que cela peut avoir sur votre référencement SEO. Il semble que les interactions Google+ affectent le classement des recherches Google.

Vous n’avez pas besoin d’être un expert en référencement pour savoir que le référencement naturel n’apparaît pas facilement, quelle que soit la tactique de référencement ou la stratégie sur les réseaux sociaux que vous avez utilisée. Pourtant, n’importe quelle petite aide qui améliorera votre trafic de recherche aide certainement.

4. Les Rich Snippets n’ont pas d’impact direct sur votre classement

Les Rich Snippets ont été une avant-première sur la page SERP depuis qu’ils sont apparus pour la première fois en 2009. La question est : ont-ils un impact direct sur vos rangs ? Eh bien, pas vraiment.

Les Rich Snippets ont pour rôle d’ajouter des informations supplémentaires à une requête, mais, selon Google, ils n’influencent pas les classements. Google a déclaré à plusieurs reprises que les Rich Snippets n’avaient pas d’impact direct sur le classement des sites pour le moment.

Apparemment, les Rich Snippets n’affectent pas directement notre positionnement. Cela ne signifie pas qu’il ne peut pas générer des bénéfices indirects de référencement, comme aider une page à être facilement indexable ou montrer des données utiles aux internautes.

Les Rich Snippets vous aideront d’une manière indirecte à attirer plus de personnes à visiter votre site web, et cela pourrait à son tour vous aider dans vos classements même si les Snippets n’ont pas d’impact direct sur le positionnement.

5. Une vidéo sur votre page d’accueil doublera les chances d’apparaître sur la page 1 de Google

Tout ce que YouTube a réalisé au cours des dernières années en a fait le deuxième plus grand moteur de recherche au monde et aussi le choix incontournable pour la vidéo marketing et la publicité en ligne.

En y réfléchissant, tout le monde aime les vidéos, non ? Elles sont plus attrayantes que les textes et il semblerait que Google attache une importance très spéciale pour YouTube. Il faut sûrement également tenir compte du fait qu’après tout, il appartient à Google.

Selon une étude réalisée par Aimclear, il semblerait que la plate-forme que nous choisissons pour télécharger nos vidéos a un impact sur le référencement. Quelle est la plate-forme préférée ? Vous avez deviné. YouTube domine les SERPs de Google, mais il y a d’autres plates-formes qui ont aussi une certaine influence comme Dailymotion et Vimeo.

Alors qu’en est-il des vidéos sur les pages d’accueil ? Vont-elles nous aider à mieux nous classer ? La même étude d’Aimclear mentionnée ci-dessus indique que près de 100 % des vidéos dans les SERP sont également classées sur la première page de leur plate-forme native.

Aussi, directs ou indirects, les vidéos vont améliorer vos classements. En plus de garder vos visiteurs engagés, cela leur donnera un contenu qu’ils peuvent facilement partager. Une vidéo peut aider en gardant vos visiteurs plus longtemps sur votre site web et ceci sera vu comme un facteur de classement par les moteurs de recherche.

Nous devrions également envisager la possibilité pour les visiteurs de partager la page contenant la vidéo sur les réseaux sociaux, ce qui augmentera la possibilité de recevoir des liens entrants de la part des utilisateurs qui le remarquent.

Conclusion

Au-dessus, j’ai exposé certains des faits du référencement SEO sur les moteurs de recherche qui devraient vous aider à améliorer votre stratégie marketing globale. Même si vous investissez dans la recherche payante (Google Adwords) ou dans de la création de backlinks, ce que vous voulez à la fin de la journée, c’est que tous les internautes, si possible, trouvent des réponses utiles sur votre site.

Augmenter vos ventes est un objectif que toute le monde a. Comme 93% des requêtes en ligne commencent avec un moteur de recherche, être au courant des statistiques Google qui peuvent influencer la performance de votre site web est d’une importance primordiale.

Il n’y a pas une seule statistique SEO plus efficace, un conseil ou un fait, une formule de génération de prospects qui conduira à un succès marketing. Pourtant, les quelques faits dans cet article pourraient vous aider avec votre SEO on-page, et votre content marketing.

Les taux de conversion ne s’améliorent pas tout seuls et certains conseils SEO, annonces ou statistiques marketing n’apporteront pas des millions d’utilisateurs tout d’un coup. Par contre, être au courant des statistiques et des faits SEO permet de mieux façonner une stratégie marketing digitale.

Restez au courant des tendances du marketing, soyez curieux, vérifiez où vos utilisateurs cliquent, investissez dans l’inbound marketing et les résultats organiques suivront éventuellement.